[Danse – Critique] La Jeune Fille et la Mort de Thomas Lebrun : Eros et Thanatos entre arabesques et violons…

Oubliez le mythe de Perséphone et d’Hadès, auquel le quatuor de Franz Schubert fait référence, adaptant le poème de Matthias Claudius (1817) (après en avoir d’abord fait un magnifique lied). Gardez plutôt de ce mythe son essence symbolique: ici, c’est davantage vers Eros et Thanatos que la trame narrative de la chorégraphie se penche.  Thomas … Lire la suite

  • Archives